Un peu d’Histoire

Histoire de Lesneven

Étymologie et origines

La tradition désigne le mythique comte Even (ou Neven), parfois surnommé Even le Grand en raison de ses victoires contre les Normands, qui aurait vécu vers 900, comme étant le bâtisseur de la cité de Lesneven, au départ une simple motte féodale, dont l’étymologie serait alors Aula Eveni (« la Cour d’Even ») (en fait ce serait plutôtAula Neveni (« la Cour de Neven »), anthroponyme que l’on retrouve dans le nom de lieu Runeven à Plouider et dans le nom breton de la commune voisine de Saint-Méen : « Sant Neven ». La légende dit que le comte Even aurait vaincu les envahisseurs normands en 875, avec l’aide de saint Goulven.

Une autre hypothèse existe : le nom de Lesneven proviendrait du breton les (château) et du saint breton Néven (Nevyn, en gallois) fête le 6 avril dans le calendrier breton.

La fondation de Lesneven remonte au Haut Moyen Âge avec la paroisse primitive de Notre-Dame. Cette paroisse faisait partie de l’archidiaconé de Kemenet-Ily relevant de l’évêché de Léon. Elle avait comme trève Languengar. Elle est issue d’un démembrement de la paroisse primitive de Plouider. L’église Notre-Dame aurait été fondée en 1111 par Alain Fergent selon Bertrand d’Argentré ; en 1209 elle est donnée, ainsi que le four à ban de la ville, par Alix de Bretagne à Ameline d’Écosse, abbesse de Saint-Sulpice des Bois). L’église Notre-Dame devient alors un prieuré ; la liste des prieures ainsi que celle des prêtres desservant la paroisse est en partie connue jusqu’en 1713

L’église Notre-Dame est reconstruite en 1348 par le duc Jean IV de Bretagne et transformée en collégiale11 à laquelle se joindra, plus tard, celle de Saint-Michel.

 Voir la suite…

 

Pour ceux qui voudraient s’aventurer, seul ou en famille, à la découverte de Lesneven il est possible de télécharger l’application mobile « Léon Lesneven ».