Cimetière communal : de nouvelles règles à venir

0

Le cimetière arrivant très prochainement à saturation, deux solutions étaient envisageables :

  • L’aménagement d’un nouveau cimetière
  • Une opération de réaménagement et de mise en conformité du cimetière actuel.

Dans un souci de rationalisation des moyens financiers et de protection de l’environnement, c’est la seconde option qui a été retenue.

Dans les mois et les années à venir de nombreuses actions vont être entreprises pour réaménager le cimetière.

Le cimetière en quelques chiffres

  • Inauguré en 1790 ( il y a 225 ans)
  • 10 carrés (A à J)
  • 647 défunts
  • 1.724 tombes
  • 55 Columbariums
  • 2 ossuaires
  • 1 caveau provisoire

Un cimetière Historique

Une visite au cimetière permet de remonter l’Histoire Lesnevienne (Georges Martin, Charles Corcuff,…) et nationale grâce aux monuments de personnalités (prêtres guillotinés, Miorcec de Kerdanet,…) ou les carrés militaires des Poilus ou des soldats Alliés.

C’est aussi l’occasion d’admirer des monuments à l’architecture particulière tels que les chapelles présentes dans les carrés A et B.

Récupération de concessions

Afin de créer de nouveaux emplacements et réduire les dangers liés au mauvais état de certaines concessions, la commune va récupérer les concessions arrivées à échéance. Les emplacements concernés sont repérés par une étiquette de couleur apposée sur la tombe. Les familles qui souhaiteraient renouveler leur concession sont invitées à prendre contact avec la mairie avant le 6 novembre 2015.

Jardin du souvenir

Dans le but de répondre à une demande de plus en plus forte de la population et de se mettre en conformité avec la loi obligeant les communes de plus de 2.000 habitants, depuis 2013, à se doter d’un jardin du souvenir, nous allons concevoir en 2016 un espace dédié à la dispersion des cendres. Cet espace sera créé en bas du carré J. En plus de l’espace de dispersion un aménagement paysager de qualité sera mis en place afin de permettre un recueillement dans le respect et la dignité des défunts et de leurs familles.

 

Objectif « zéro phyto »

La législation prévoit l’interdiction de tout produit phytosanitaire pour les collectivités à partir de 2017, et cette mesure va probablement être avancée à l’année 2016. A l’occasion des fêtes de la Toussaint, la commune vient d’effectuer les derniers traitements chimiques. Désormais, il est demandé aux propriétaires de désherber eux-mêmes les pourtours de leur concession en respectant les normes en vigueur. Une employée municipale sera à leur disposition au cimetière l’après-midi pour toute information pratique (ce qu’il faut désherber et ce qu’il faut laisser). Dans le même temps, les services techniques de la ville vont se livrer à des expérimentations de couvert végétal dans les allées et les espaces situés entre les tombes : gazon à pousse lente et différentes plantes couvre-sol, sedum…

Ces expérimentations seront réalisées dans le carré B.

Pour toutes informations concernant le cimetière, le personnel communal affecté à la gestion et l’entretien du cimetière se tient à votre disposition :

Isabelle BOËDEC, agent d’Etat Civil en charge de la gestion du cimetière. Elle a notamment pour missions :

– de veiller à la bonne tenue et à l’enregistrement des actes de décès,

– d’attribuer un emplacement avant chaque inhumation,

– de veiller à la gestion quotidienne du cimetière (renouvellement ou récupération des concessions échues, mise à jour des ayant droits).

Laëtitia GUEGUEN est ambassadrice « Zéro phyto » chargée de la médiation auprès du public pour la démarche « zéro phyto ». Elle sera chargée de la mise en place de procédure de désherbage alternatif, et des tests de fleurissement et de techniques « paysagères » (mousses, gazon…).

Pour tout renseignement complémentaire, prenez contact avec elles.

Comments are closed.