Lesneven en scène : 6ème édition

0

Lesneven en scène

festival de théâtre amateur

22/23/24/25 novembre

tarifs : 8€/5€/3

 

JEUDI 22 NOVEMBRE 20H30

« Le Peuplier Plié »

de Yunah Reisch

par la Jean Michel Troupe (Brest)

Mise en scène Yunah Reisch

Group dance

En 2016, la Jean Michel Troupe avait conquis le public avec sa première création « Pocco Locco » et s’était vu attribué le trophée Yves Moraud. Elle nous revient avec sa nouvelle création .

C’est une histoire de casse préparé par une fratrie orpheline du roi des cambrioleurs. Le texte fait référence à de multiples contes pour enfants. Le résultat est bluffant d’originalité et de fraîcheur.

vendredi 23 novembre à 20h30

« Lady First »

De Sedef Ecer

Par le Théâtre 21 (Quimper)

Mise en scène Jonathan Pinvidic

23-11-3

Dans une Mésopotamie imaginaire, la révolte gronde.
Le peuple s’avance vers le palais présidentiel. On attend le discours du Président, introuvable. On dépêche la première dame, Ishtar, pour un entretien télévisé afin de calmer la population.
Une jeune journaliste à qui l’on impose les questions est recrutée. Mais la situation empire, tout se déglingue.

Samedi 24 novembre à 20h30

« Le Bourgeois gentilhomme »

De Molière

Par la Grande Carriole (Landerneau)

Mise en scène Pascal Péron

24-11-2

L’extravagant Monsieur Jourdain n’a qu’un seul rêve, devenir gentilhomme. Aussi convoque-t-il une armée de Maîtres pour apprendre les bonnes manières de la noblesse et devenir un fin connaisseur de la danse, du chant, des armes et de la philosophie. Puis, dans son obstination, notre bourgeois ridicule irait jusqu’à sacrifier le bonheur de sa propre fille, après avoir jeté le désordre dans sa maison…

Dimanche 25 novembre à 16h

« Building »

De Léonore Confino

Par la compagnie Sumak (Guissény)

Mise en scène de Céline Sorin

a-l-etage-de-la-comptabilite-les-notes-de-frais-de-tout_4013277_540x271p

25-11

Un building, 13 étages, 35 employés qui s’agitent, déjeunent, coachent, prospectent ou brainstorment au rythme intempestif des crashs d’oiseaux contre leurs baies vitrées. Une ascension vers la chute…

Une pièce féroce, caustique, qui traite, non sans ironie, de la perte de notre identité dans l’entreprise et, avec elle,  de nos idéaux.

Le festival est organisé en partenariat avec la Maison du Théâtre de Brest.

Comments are closed.